Apprentissage Idées et Astuces

Enseigner le français langue étrangère en maternelle

Enseigner le français langue étrangère en maternelle

Enseigner le français langue étrangère en maternelle, vise à familiariser l’enfant à des réalités phonologiques et accentuelles de la langue française, lui faire acquérir les premières connaissances dans cette langue, et améliorer ses capacités langagières notamment à l’oral. En effet, les enseignants proposent des activités de communication pour développer les compétences de l’écoute, l’expression orale, la compréhension et la lecture. Par ailleurs, l’enfant ne maîtrise pas seulement le langage, mais découvre des faits culturels favorisant une ouverture sur le monde.

Pourquoi est-il nécessaire d’apprendre une deuxième langue en maternelle ?

L’âge précoce est une variable essentielle à prendre en compte. En d’autres termes, plus tôt l’enfant est exposé à une nouvelle langue, plus il aura de temps pour se l’approprier. Par ailleurs, l’enfant en maternelle possède des capacités d’assimilation très immenses. À l’âge de 3-4 ans, la priorité est donnée au développement des capacités orales et de la discrimination auditive, parce qu’un adulte ou un adolescent qui est resté pendant plusieurs années en contact avec un seul type de sons (ceux de sa langue maternelle) éprouvent beaucoup de difficultés à apprendre une autre langue.

À l’âge de 10 ou 11 ans, l’oreille fonctionne comme un filtre, n’ouvrant passage qu’aux sons de la langue maternelle en leur ouvrant un itinéraire jusqu’à l’enregistrement cérébral.

Les élèves qui ont commencé à apprendre une deuxième langue dès la moyenne section, possèdent un moyen accent, comprennent facilement le sens d’une phrase sans avoir recours à l’identification de chaque mot, et comprennent facilement sans passer par la traduction. De plus, la curiosité et la spontanéité d’un jeune enfant facilitent l’apprentissage.

Des activités pour enseigner le français en maternelle

L’enseignant peut proposer aux élèves de la maternelle différentes activités :

Les flashcards

Une flashcard ou carte mémoire est une simple carte avec les informations que vous souhaitez mémoriser. L’enseignant peut les utiliser lorsqu’il est impossible pour lui de montrer des objets réels. Ces représentations illustrées doivent être explicites afin de ne pas entraîner de confusion chez les élèves.

Il existe des applications qui vous permettent d’apprendre une langue avec des flashcards comme MosaLinga.

Le « dire et faire »

L’enseignant mime tout ce qu’il dit. Le geste permet d’accéder au sens des mots et renforce la mémorisation. Sur le même principe, un élève peut faire des mimes devant ses pairs.

Pour apprendre le français par le mime, visitez ce site : le francais par le mime

Chansons et comptines

Les comptines et les chansons accompagnées de gestes et/ou de mouvements, les comptines et chansons sont alors source de plaisir pour les enfants et favorisent la participation de tous, même des plus timides. Sur le plan didactique, ces activités permettent, grâce à la mélodie et parfois la structure répétitive, une mémorisation du lexique qui s’enrichit. Elles facilitent également la pratique de la prononciation, de l’intonation et la reproduction des sons.

La marionnette

C’est un support ludique aux situations d’apprentissages. Elle permet aux élèves d’entrer facilement dans les apprentissages : c’est un moyen pour l’enseignant de capter rapidement l’attention de tous ses élèves ; parce qu’il crée avec elle une relation affective, c’est un moyen pour l’élève de se sentir en confiance, et certainement de parler plus facilement : oublier un des élèves au moment des salutations aurait été une énorme erreur de ma part, car les enfants y accordaient une grande importance.

 

Source :

Enseigner les langues étrangères dès l’école maternelle
Académie de Bourgogne site d’Auxerre

Laisser un commentaire