Pourquoi la méditation en classe ?

« Si chaque enfant de huit ans apprend à méditer, la violence prendra fin successivement en une génération » Dalaï-Lama.
Imaginez si la méditation en classe faisait partie d’une journée écolière ! Imaginez combien de changements se produisaient dans le monde si chaque enfant était capable de communiquer avec soi-même, alors que l’envie de faire le mal serait dissipée et la méditation nous permettrait de découvrir notre propre vérité.

Le problème principal de notre société aujourd’hui c’est que nous nous échappions toujours de nous-mêmes, donc nous évitons la vérité, tout notre temps est accaparé par le travail et l’interaction sociale, et il n’y a pas assez de temps pour découvrir la personnalité de chaque personne d’une manière réelle. La plupart d’entre nous essaient en permanence d’être une autre personne que lui-même pour s’adapter et adhérer aux normes et standards de la société, nous apprenons à porter des masques dans notre vie quotidienne, nous apprenons à devenir esclaves de nous-mêmes et nous savons très bien comment nous échapper, en oubliant que si nous enlevons ces masques, nous deviendrons plus appropriés, confortables et plus naturels.

Par conséquent, nous devons être plus ouverts avec notre personnalité et libérer le moi restreint pour qu’il circule librement, car nous sommes enchaînés à notre monde matériel, et nous avons vendu nos âmes à une espèce d’illusion malgré le fait qu’une partie de nous la connaît dans son âme antérieure. On sait qu’on s’enfuit à ces préoccupations, et beaucoup d’entre nous ont perdu l’espoir de se reconnecter avec soi-même, nous sommes très éloignés de tout cela.

Mais pour commencer on doit s’interroger sur le fait, que se passerait-il si nous nous levions et nous demandions pourquoi nous n’avions pas appris à être en paix avec nous-mêmes depuis l’enfance comme tout ce que nous avons appris ? Si la méditation est enseignée dans les écoles, les enfants pourront facilement découvrir leur passion, leurs intérêts et leurs capacités créatives, sans se soucier des troubles, et ils apprendront à vivre l’instant présent au lieu de chercher constamment à atteindre une situation différente de la vérité d’eux-mêmes. .

La méditation m’a aidé à trouver un véritable sens à la vie, m’a liée aux liens de mon âme et m’a fait suivre une formation appropriée sur mon chemin.

Il a été constaté que les enfants qui pratiquent la méditation en classe sur une base régulière ont peu de chances d’être soumis à un stress psychologique, et ils sont moins exposés à l’anxiété et à la maladie, et ils ont la capacité de former des liens solides avec tout ce qui les entoure, ce qui fait qu’ils n’ont pas besoin d’être en contact avec leurs pairs.

Je crois qu’il est impératif que nous accordions cette attention à nos enfants, et j’espère qu’un jour la pratique de la méditation deviendra quelque chose que tout le monde connaît depuis l’enfance.

La méditation en classe et la science:

De nombreuses études médicales ont prouvé que (la méditation) augmente l’épaisseur du cortex cérébral et protège le corps contre plusieurs maladies, et améliorer la force de concentration, et nous examinons ci-dessous certaines de ces études :

Voici un groupe de deux cent un des hommes et des femmes qui souffrent d’une déficience dans (l’artère coronaire), ont participé à l’un des deux groupes : le premier groupe est un programme en (méditation transcendantale) ou le deuxième groupe qui est d’apprendre les soins de santé, et après cinq ans et demi, il a été constaté que le premier groupe a diminué à 48 % de chances de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

Voici une autre étude qui compare la matière grise dans le cerveau à une personne qui pratique (la méditation) et une personne qui ne la pratique pas, et bien qu’il soit normal que le pourcentage de cette substance diminue avec l’âge, cette étude a révélé que ceux qui pratiquent (la méditation) ne diminuent pas la proportion de la substance même en vieillissant contrairement à quelqu’un qui ne la pratique pas.

Il a été également mentionné que le faible taux de déclin de la matière grise pour une personne qui pratique (la méditation) avec l’âge peut être dû à la participation de plusieurs mécanismes de protection neurologique de cette personne renforcés par la méditation.

Voici une étude qui a atteint un résumé similaire (méditation) de l’épaisseur du cortex cérébral et a constaté ce qui suit :

La pratique régulière de la méditation est associée à une augmentation de l’épaisseur des branches de la région corticale du cerveau associée au sens physique, auditif et visuel, en plus du processus de réception interne, et même au-delà, la pratique méditative de la méditation ralentit la croissance du liquide cortical antérieur associé au vieillissement.

Voici également une étude dans laquelle trois mille cinq cent quinze participants ont participé au programme « esprit contemplatif », et pour trouver des preuves pour réduire le programme dans la mesure de lutter l’anxiété et la dépression.

Imaginez à quel point les futures générations gagneront en pratiquant la méditation, et d’après mon expérience, je confirme que les avantages sont totalement extraordinaires, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour placer (méditation) dans un cadre éducatif au sein des écoles, si nous voulons que la paix règne entre les individus, nous devons d’abord être en paix avec nous-mêmes, et la méditation en classe est le moyen de le faire.

Ajouter un commentaire